: 05

Pars rustica

05 : 01 Millenium

05 : 02 Terrain vague

05 : 03 Laboratoire P4

  

Millenium

Idéalement situés au fil du fleuve, les clos d’Eden vous accueillent dans un écrin de verdure où règne une ambiance familiale. Baroque à souhait, l’exubérance de son décor rompt avec l’épure caractéristique des jardins à la française. Les arabesques que forme cette végétation luxuriante s’harmonisent avec une faune indolente et lascive.

Une équipe soudée autour d’un projet d’établissement ambitieux vous y attend ; animée par notre devise : « A défaut de ne pouvoir offrir aux Résidents plus de jours à leur vie, nous nous engageons à leur offrir plus de vie à leurs jours ».

Notre jardin, sans dénivelé, facilite la déambulation, favorise la convivialité et optimise une télésurveillance discrète. Articulés autour de la source centrale, des terrasses dédiées à différentes activités se trouvent au bout de chaque allée.

L’ensemble du personnel est formé aux bonnes pratiques liées à la gestion de la COVID 19. Sur l’ensemble du domaine, les Résidents ont à disposition des flacons de gel hydroalcoolique actionnables avec le coude. Nos résidents peuvent goûter aux fruits du jardin, mais dans un cadre strictement réglementé. L’équipe d’animation compte d’ailleurs un membre canin, Cerbère, qui fait preuve d’une grande acuité visuelle.

Sans exception, les résidents comme le personnel sont vaccinés.

 

Terrain vague

Celui sur la propriété duquel avancent les branches des arbres, arbustes et arbrisseaux du voisin peut contraindre celui-ci à les couper.

Les fruits tombés naturellement de ces branches lui appartiennent.

Si ce sont les racines, ronces ou brindilles qui avancent sur son héritage, il a le droit de les couper lui-même à la limite de la ligne séparative. Le droit de couper les racines, ronces et brindilles ou de faire couper les branches des arbres, arbustes ou arbrisseaux est imprescriptible.

 Ferme humaine

En vertu de ce cadre juridique, les humanoïdes génétiquement modifiés destinés à servir de main d’œuvre doivent, avant que leur mise sur le marché ne soit autorisée, faire l’objet d’une évaluation des risques, conformément à l’annexe I de la directive 2021/06/IO, prenant en compte les effets directs et indirects, immédiats et différés, ainsi que les effets cumulés à long terme sur l’environnement. Tout organisme génétiquement modifié constituant de fait une nouveauté biologique, il est nécessaire de surveiller la capacité de l’humanoïde génétiquement modifié à s’établir de manière stable dans le milieu et à se conformer aux règles de la sélection naturelle.  Cette évaluation en milieu fermé des risques fournit des conseils scientifiques éclairant le processus décisionnel et est suivie d’une décision de gestion des risques. L’objectif de cette procédure d’autorisation est de garantir un niveau élevé de protection de la vie et de l’environnement et des intérêts des Elohims employeurs, tout en assurant le bon fonctionnement du marché du travail.

%d bloggers like this: